Citations Henri-Frédéric Amiel

Retrouvez des dizaines de citations de Henri-Frédéric Amiel avec des images à copier et à partager.

Le pardon n'est pas l'oubli de l'injure, mais la résolution de n'en plus témoigner le ressentiment.
L'amour n'est bien souvent qu'une source de déceptions et de catastrophes terribles.
La parole est une analyse ; quand nous sommes bouleversés par la sensation ou le sentiment, l'analyse cesse et avec la parole et la liberté.
Respecter dans chaque homme, sinon celui qu'il est, au moins celui qu'il pourrait être, qu'il devrait être.
Vous pourriez aussi aimer
Côté cœur, chacun a cru un jour avoir trouvé l'être introuvable, et lorsque la lumière vient, la déception n'en est que plus dure. Qui de nous, dans la lamentable famille humaine, n'a pas attaché les ailes d'Icare à ses épaules et n'a pas fait la grande chute ?
Mon meilleur ami est le seul qui sait me pardonner mes fautes sans m'aimer moins.
Le vrai nom du bonheur, c'est le contentement.
L'indifférence morale est la maladie des gens cultivés.
Le vrai nom du bonheur, c'est le contentement.
Aimons les autres, pour eux, non pour nous. Ainsi nous n'aurons point de déceptions.
La parole est une analyse; quand nous sommes bouleversée par la sensation ou le sentiment, l'analyse cesse et avec la parole et la liberté.
La parole est une analyse; quand nous sommes bouleversée par la sensation ou le sentiment, l'analyse cesse et avec la parole et la liberté.
Il n'est qu'une chose horrible en ce monde, un seul péché irrémissible, l'ennui.
Le bonheur, c'est d'être consolé ; le courage, c'est d'être résigné.
La misère me fait plus peur que la solitude, parce qu'elle est l'humiliation et l'abaissement, et que celle-ci est seulement l'ennui ou la tristesse.
Mon meilleur ami est le seul être au monde qui ait le pouvoir de me fortifier et de me consoler.
Nous ne sommes jamais plus mécontents des autres que lorsque nous sommes mécontents de nous. La conscience d'un tort nous rend impatients, et notre cœur rusé querelle au-dehors pour s'étourdir au-dedans.
Vous pourriez aussi aimer
Si nationalité, c'est contentement, Etat, c'est contrainte.
La misère me fait plus peur que la solitude, parce qu'elle est l'humiliation et l'abaissement, et que celle-ci est seulement l'ennui ou la tristesse.