Citations Henri-Frédéric Amiel - page 2

Retrouvez des dizaines de citations de Henri-Frédéric Amiel avec des images à copier et à partager.

L'extrême dédain remplace le pardon.
Le monde est à la volonté bien plus qu'à la sagesse.
Qui veut voir parfaitement clair avant de se déterminer ne se détermine jamais. Qui n'accepte pas le regret n'accepte pas la vie.
Il est dangereux de se laisser aller à la volupté des larmes ; elle ôte le courage et même la volonté de guérir.
Vous pourriez aussi aimer
La plus légère économie de mauvaise humeur a son prix.
Le monde est à la volonté bien plus qu'à la sagesse.
La vie sans poésie et la vie sans infini, c'est comme un paysage sans ciel : on y étouffe.
La parole est une analyse ; quand nous sommes bouleversés par la sensation ou le sentiment, l'analyse cesse et avec la parole et la liberté.
La vie sans poésie et la vie sans infini, c'est comme un paysage sans ciel : on y étouffe.
Le bonheur, c'est d'être consolé ; le courage, c'est d'être résigné.
La misère me fait plus peur que la solitude, parce qu'elle est l'humiliation et l'abaissement, et que celle-ci est seulement l'ennui ou la tristesse.
La vie réserve bien des chagrins, bien des déceptions cruelles.
Les vilains caractères aiment à déprimer le prochain et s'en font un devoir, presque une vocation.
Le monde est à la volonté bien plus qu'à la sagesse.
Vivre, c'est vouloir sans relâche ou restaurer quotidiennement sa volonté.
Apparu, disparu, c'est toute l'histoire d'un homme, comme celle d'un monde et celle d'un infusoire.
Le monde est à la volonté bien plus qu'à la sagesse.
Une erreur est d'autant plus dangereuse qu'elle contient plus de vérité.
Vous pourriez aussi aimer
Le charme : ce qui dans les autres nous rend plus contents de nous-mêmes.
Les poètes célibataires sont une peste publique ; ils troublent, sans le savoir et le vouloir, tous les cœurs féminins sans emploi.