Citations Jean Giraudoux - page 3

Retrouvez des dizaines de citations de Jean Giraudoux avec des images à copier et à partager.

Adam croit dur comme fer qu'il a été chassé du paradis terrestre. Eve n'en est pas sûre du tout, et agit, en tout cas, comme si elle y restait.
C'est le grand avantage du théâtre sur la vie, il ne sent pas le rance...
Un manteau royal va toujours bien. C'est le triomphe de la confection.
On appelle miracle quand Dieu bat ses records.
Vous pourriez aussi aimer
L'homme qui ne sait pas courir, sauter, nager, c'est une automobile dont on n'aurait jamais employé que la première vitesse.
Et dans les yeux du soldat, y a-t-il deux regards qui se ressemblent plus que celui de la déroute et celui de la lâcheté?
C'est l'égalité, c'est la liberté, la fraternité: c'est la guerre!
Ceux qui veulent comprendre au théâtre sont ceux qui ne comprennent pas le théâtre.
Chaque théâtre n'est écrit que pour une seule pièce, et le seul secret de sa direction est de découvrir laquelle.
Vous savez que le sportif a deux âmes, l'une d'admiration, l'autre de dénigrement, et souvent à la fois vis-à-vis du même champion.
Qu'est-ce que la tragédie ? C'est l'affirmation d'un lien horrible entre l'humanité et un destin plus grand que le destin humain.
Le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil.
Dieu ne parvient que par sa pitié à distinguer le sacrifice du suicide.
C'est la seule tâche digne d'une vraie armée : faire le siège paisible de sa patrie ouverte.
Il n'y a vraiment que les Juifs pour croire aussi sérieusement à l'éternité. Ils l'ont inventée comme intérêt à une minute, une seule minute de charité ou d'honnêteté. C'est leur idéal du placement.
Mercure : Ensuite ? Ce que j'éprouve ? Vraiment rien de particulier, tout à fait comme avec Vénus ! Jupiter : Alors pourquoi viens-tu sur la terre ? Mercure : Comme un vrai humain, par laisser-aller. Avec sa dense atmosphère et ses gazons, c'est la planète où il est le plus doux d'atterir et de séjourner, bien qu'évidemment ses métaux, ses essences, ses êtres sentent fort, et que ce soit le seul astre qui ait l'odeur d'un fauve.
Faites défiler les vieillards d'un pays, et vous connaîtrez l'état de ses sports.
Dans ce pays qui est le mien on ne s'en remet pas aux dieux du soin de la justice. Les dieux ne sont que des artistes. Une belle lueur sur un incendie, un beau gazon sur un champ de bataille, voilà pour eux la justice.
Vous pourriez aussi aimer
Une vie sportive est une vie héroïque à vide.
Moi, ç'a toujours été les silences qui me convainquent...