Citations Einstein

Retrouvez des dizaines de citations de Albert Einstein avec des images à copier et à partager.

L'indifférence est l'arme la plus puissante que possède le mal.
L'égoïsme est la plus grande barrière à l'amour et à la compréhension.
Chaque regard que nous portons sur le monde nous permet de voir les choses d'une manière différente.
Le plus beau sentiment du monde, c'est le sens du mystère. Celui qui n'a jamais connu cette émotion, ses yeux sont fermés.
Vous pourriez aussi aimer
L'intuition n'est rien d'autre que le résultat d'expériences intellectuelles antérieures accumulées
L'odeur est la plus subtile et la plus profonde des cinq sens.
La joie de contempler et de comprendre, voilà le langage que me porte la nature.
Rien n'est plus proche du vrai que le faux.
Il n'y a pas de raccourci pour la maîtrise de compétences. Vous devez travailler dur et persévérer pour atteindre l'excellence.
La folie, c'est de faire tout le temps la même chose et de s'attendre à un résultat différent!
L'homme solitaire pense seul et crée des nouvelles valeurs pour la communauté. Il invente ainsi de nouvelles règles morales et modifie la vie sociale. La personnalité créatrice doit penser et juger par elle-même car le progrès moral de la société dépend exclusivement de son indépendance. [...] Je définis une société saine par cette double liaison. Elle n'existe que par des êtres indépendants mais profondément unis au groupe.
Les intérêts composés sont la plus grande force dans tout l'univers.
La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance. La terreur provoquée par leur tyrannie se dissipe simplement par leur divertissement et leur inconséquence.
L'incertitude est la mère de toutes les découvertes.
La tension n'est pas nécessairement une mauvaise chose, elle peut vous pousser à aller de l'avant.
Le véritable problème de l'énergie est de trouver des moyens de l'utiliser de manière efficace et durable.
Je ne peux pas imaginer un Dieu qui récompense et punit l'objet de sa création. Je ne peux pas me figurer un Dieu qui réglerait sa volonté sur l'expérience de la mienne. Je ne veux pas et je ne peux pas concevoir un être qui survivrait à la mort de son corps. Si de pareilles idées se développent en un esprit, je le juge faible, craintif et stupidement égoïste.
J'éprouve l'émotion la plus forte devant le mystère de la vie. Ce sentiment fonde le beau et le vrai, il suscite l'art et la science. [...] Auréolée de crainte, cette réalité secrète du mystère constitue aussi la religion. [...] Des hommes s'avouent limités dans leur esprit pour appréhender cette perfection. Et cette connaissance et cet aveu prennent le nom de religion. Ainsi, mais seulement ainsi, je suis profondément religieux, tout comme ces hommes.
Vous pourriez aussi aimer
Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue.
Le succès n'est pas une question de perspicacité ni même de finesse, mais une question d'honorabilité et de confiance. Le côté moral ne peut pas être remplacé par l'intelligence, j'ai envie de dire : Dieu merci !