Citations Yasmina Khadra

Retrouvez des dizaines de citations de Yasmina Khadra avec des images à copier et à partager.

Ça a toujours été ainsi: quand on ne trouve pas de solution à son malheur, on lui cherche un coupable;
Rien ne dure. Ni la gloire. Ni la fortune. Ni les flatteries ni les adulations. Le monde n'est que leurres et incongruité. Et malheur à celui qui se laisse prendre à son jeu
Il faut toujours regarder la mer. C'est un miroir qui ne sait pas nous mentir.
Je pouvais décrocher la lune, la leur offrir sur un plateau, on m'aurait dit de faire attention au plateau et personne n'aurait remarqué la lune.
Vous pourriez aussi aimer
L'humiliation n'est pas forcément dans l'attitude des autres, quelquefois, elle réside dans le fait de ne pas s'assumer.
Si la rose savait que sa grâce et sa beauté la conduisent droit dans un vase, elle serait la première à se trancher la gorge avec sa propre épine. Mais elle ignore, et c'est dans cette poche d'ombre qu'elle puise la sève de sa survivance.
Si tu veux pleurer, pleure; si tu veux espérer prie, mais de grâce, ne cherche pas de coupable là où tu ne trouves pas de sens à ta douleur.
Je me sens patraque, halluciné, dévitalisé. Ne suis qu'un énorme chagrin recroquevillé sous une chape de plomb, incapable de dire si j'ai conscience du malheur qui me frappe ou bien s'il m'a déjà anéanti.
Tout compte fait, je crois que mon tort était de n'avoir pas eu le courage de mes convictions.
Chacun a droit à sa part de gloire. On ne choisit pas son destin, mais c'est bien de choisir sa fin. C'est une façon démocratique de dire merde à la fatalité.
- Il ne faut pas avoir honte de ses sentiments quand ils sont beaux, même lorsqu'ils nous semblent injustes.
Il n'est pire folie que de se croire le nombril du monde.
Tout le malheur des hommes vient de ce malentendu: ce que Dieu te prête tu dois savoir le rendre. Aucune chose sur terre ne t'appartient vraiment. Ni ta patrie dont tu parles ni la tombe qui te fera poussière parmi la poussière.
Quelle fierté peut-on tirer lorsqu'on envoie des gens mourir pour que d'autres vivent libres et heureux?
Le silence est le plus cruel support de la panique ; il fait du doute une hantise, de l'obscurité une claustrophobie.
Né au cœur des champs, je retrouvais un à un mes repères d'antan, l'odeur des labours et le silence des tertres. Je renaissais dans ma peau de paysan, heureux de constater que mes habits de citadin n'avaient pas dénaturé mon âme.
Celui qui passe à côté de la plus belle histoire de sa vie n'aura que l'âge de ses regrets et tous les soupirs du monde ne sauraient bercer son âme...
L'argent n'a pas d'odeur, mais Dieu ! c'qu'il sent bon.
Vous pourriez aussi aimer
Le malheur est un cul-de-sac. Il mène droit dans le mur. Si tu veux t'en sortir, rebrousse chemin à reculons. De cette façon, tu croiras que c'est lui qui s'éloigne pendant que tu lui fais face.
Chagrin ou pas, deuil ou banqueroute, le jour continue de se lever et rien ne saurait retarder la nuit.