Citations Paulo Coelho - page 5

Retrouvez des dizaines de citations de Paulo Coelho avec des images à copier et à partager.

Le meilleur cadeau que vous puissiez donner à quelqu'un est votre sincérité.
Le monde trouvera sa vérité quand l'homme saura aimer - jusque-là, nous vivons en pensant que nous connaissons l'amour, mais sans avoir le courage de l'affronter tel qu'il est.
La diplomatie est aussi l'art de reporter les décisions jusqu'à ce que les problèmes se résolvent d'eux-mêmes.
C'est pour cette raison que j'écris, pour transformer la tristesse en nostalgie, la solitude en souvenirs.
Vous pourriez aussi aimer
Ah ! si chacun pouvait reconnaître sa propre folie intérieure et vivre avec ! Le monde irait-il plus mal ? Non, les gens seraient plus justes et plus heureux.
La danse est l'une des formes les plus parfaites de communication avec l'intelligence infinie.
Il y a des instants magiques qui passent inaperçus et puis, tout à coup, la main du destin change notre univers.
L'heure la plus sombre est toujours celle avant le lever du soleil
Quoi qu'elle fasse, dit il, toute personne sur terre joue toujours le role principale de l'Histoire du monde. Et normalement elle n'en sait rien.
On ne peut pas juger la beauté d'un chemin si l'on ne regarde que l'entrée.
Il faut prendre des risques, disait-il. Nous ne comprenons vraiment le miracle de la vie que lorsque nous laissons arriver l'inattendu.
Quand tous les jours sont ainsi semblable les uns aux autres, c'est que les gens ont cessé de s'apercevoir des bonnes choses qui se présentent dans leur vie tant que le soleil traverse le ciel.
Il y a une grande vérité en ce monde : qui que tu sois et quoi que tu fasses, lorsque tu veux vraiment quelque chose, c'est que ce désir est né dans l'Âme de l'Univers.
Il est toujours bon d'avoir une activité lente avant de prendre une décision importante.
Aujourd'hui, je suis convaincue que personne ne perd personne, parce que personne ne possède personne. C'est cela la véritable expérience de la liberté: avoir la chose la plus importante au monde, sans la posséder.
Mais je crois que Dieu, dans son infime sagesse, a caché l'enfer au milieu du paradis.
Il n'y a ni victoire ni défaite dans le cycle de la nature : il y a du mouvement.
Celui qui désire mener le Bon Combat doit regarder le monde comme s'il s'agissait d'un trésor inépuisable, qui attend d'être découvert et conquis.
Vous pourriez aussi aimer
Quelquefois, il vaut mieux vivre avec les brebis, qui sont muettes, et se contentent de chercher de la nourriture et de l'eau. Ou alors, avec les livres, qui racontent des histoires incroyables quand on a envie d'en entendre.
Celui qui est capable de sentir sait que l'on peut avoir du plaisir avant même de toucher l'autre. Les mots, les regards, tout cela contient le secret de la danse.