Citations Oscar Wilde - page 3

Retrouvez des dizaines de citations de Oscar Wilde avec des images à copier et à partager.

Il ne faut pas se fier aux apparences. Beaucoup de gens n'ont pas l'air aussi bêtes qu'ils ne le sont réellement.
J'ai toujours pensé que travailler dur était l'occupation de ceux qui n'avaient rien d'autre à faire.
Un ami véritable, c'est celui qui vous poignarde par devant.
Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder. Résistez-y, et votre âme languira, tourmentée
Vous pourriez aussi aimer
A femme intelligente, il manque l'indéfinissable charme de la fragilité.
Il ne faut pas banaliser la vie en dissociant être et destin, et en mettant à part ce qu'elle a de malheureux. On n'a pas le droit de tout trier. En tout, il y a tout. Il y a du tragique dans le superficiel et du frivole dans le tragique.
Les livres que le monde juge immoraux sont ceux qui lui tendent le miroir de son ignomie.
La musique met l'âme en harmonie avec tout ce qui existe.
Le sacrifice de soi est une chose qui devrait être condamnée par les lois. Cela démoralise les gens pour lesquels on se sacrifie.
L'ambition est le dernier refuge du raté.
Une œuvre d'art est toujours réussite. C'est son public qui ne l'est pas toujours.
Le travail est la plaie des classes qui boivent.
L'homme est moins lui-même quand il est sincère, donnez-lui un masque et il dira la vérité.
Pour retrouver sa jeunesse, il suffit d'en répéter les folies.
Un peu de sincérité est chose dangereuse ; beaucoup de sincérité est absolument fatal.
Un homme peut être heureux avec n'importe quelle femme, aussi longtemps qu'il ne l'aime pas.
Pour retrouver sa jeunesse, il n'y a qu'à recommencer ses folies.
J'aime le théâtre. C'est tellement plus réel que la vie.
Vous pourriez aussi aimer
Aujourd'hui la plupart des gens se consument dans je ne sais quelle sagesse terre à terre et découvrent, quand il n'en est plus temps, que les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
La jeunesse de l'Amérique est sa plus vieille tradition : elle dure depuis trois cent ans.