Race inférieure, les Hindous ...

Race inférieure, les Hindous ! Avec cette grande civilisation raffinée qui se perd dans la nuit des temps ! avec cette grande religion bouddhiste qui a quitté l'Inde pour la Chine, avec cette grande efflorescence d'art dont nous voyons encore aujourd'hui les magnifiques vestiges ! Race inférieure, les Chinois ! avec cette civilisation dont les origines sont inconnues et qui paraît avoir été poussée tout d'abord jusqu'à ses extrêmes limites. Inférieur Confucius !
 Georges Clemenceau

Citations liés

L'homme n'est vraiment libre que dans l'amour tel que la civilisation européenne l'a créé : c'est l'état qui rend le plus profondément insupportable tout ce qui est faux.
 Laszlo Krasznahorkai
L'humanité s'installe dans la mono-culture ; elle s'apprête à produire la civilisation en masse, comme la betterave. Son ordinaire ne comportera plus que ce plat.
 Claude Lévi-Strauss
On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas tout d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure.
 Georges Bernanos
Les Etats-Unis sont passés directement de la barbarie à la décadence sans passer par la civilisation.
 Anonyme
Je suis persuadé que nous nous trouvons actuellement au bord de l'anéantissement de notre civilisation.
 Andreï Tarkovski

Citations du même auteur

Celui qui peut moralement tenir le plus longtemps est le vainqueur : celui qui est vainqueur, c'est celui qui peut, un quart d'heure de plus que l'adversaire, croire qu'il n'est pas vaincu.
 Georges Clemenceau
Les fonctionnaires sont les meilleurs maris : quand ils rentrent le soir à la maison, ils ne sont pas fatigués et ont déjà lu le journal.
 Georges Clemenceau
La démocratie, c'est le pouvoir pour les poux de manger les lions.
 Georges Clemenceau
Il faut d'abord savoir ce que l'on veut, il faut ensuite avoir le courage de le dire, il faut ensuite l'énergie de le faire.
 Georges Clemenceau
Les dictatures militaires sont comme le supplice du pal : elles commencent bien, mais elles finissent mal.
 Georges Clemenceau