L'effet purificateur et ...

L'effet purificateur et sanctificateur de la littérature, la destruction des passions par la connaissance et par la parole, la littérature considérée comme un acheminement vers la compréhension, vers le pardon et vers l'amour, la puissance libératrice du langage, l'esprit littéraire comme le phénomène le plus noble de l'esprit humain en général, le littérateur comme homme parfait, comme saint...
 Thomas Mann

Citations liés

Le pardon n'est pas une faiblesse, mais une force. Il ne signifie pas que vous oubliez ce qui s'est passé, mais que vous êtes prêt à accepter le passé et à avancer vers l'avenir.
Pardonner ne signifie pas oublier, cela signifie accepter ce qui s'est passé et choisir de ne pas en tenir compte.
Dans les familles, quand le sang s'exaspère contre son sang, on va jusqu'au couteau et au poison. Il n'y a plus de pardon possible.
 Émile Zola
Le pardon est une forme de liberté. C'est libérer quelqu'un de votre propre rancune et de votre propre colère.

Citations du même auteur

La méchanceté est l'esprit de la critique, et la critique est à l'origine du progrès et des lumières de la civilisation.
 Thomas Mann
Oh ! l'amour n'est rien, s'il n'est pas de folie, une chose insensée, défendue et une aventure dans le mal. Autrement c'est une banalité agréable, bonne pour en faire de petites chansons paisibles dans les plaines.
 Thomas Mann
Ce que nous appelons bonheur consiste dans l'harmonie et la sérénité, dans la conscience d'un but, dans une orientation positive, convaincue et décidée de l'esprit, bref dans la paix de l'âme.
 Thomas Mann
La beauté, la beauté seule est divine et visible à la fois, et ainsi, c'est par elle que l'on s'achemine au sensible; c'est par elle que l'artiste s'engage dans les chemins de l'esprit.
 Thomas Mann
La vie, jeune homme, est une femme étendue, avec des seins rapprochés et gonflés, avec un grand ventre lisse et mou entre les hanches saillantes, avec des bras minces, des cuisses rebondies et des yeux mi-clos, qui dans sa provocation magnifique et moqueuse exige notre ferveur la plus haute, toute la tension de notre plaisir de mâle qui lui tient tête ou qui est fichu.
 Thomas Mann