Citations Bouddha - page 2

Retrouvez des dizaines de citations de Bouddha avec des images à copier et à partager.

Deux choses participent de la connaissance : le silence tranquille et l'intériorité.
Il y a quatre pensées illimitées : l'amour, la compassion, la joie et l'égalité d'âme.
L'insensé reconnaissant sa folie est, en vérité, sage. Mais l'insensé qui se croit sage est vraiment fou.
Vous devez respectez la sagesse, la connaissance et non pas un objet tel une pierre ou un arbre.
Vous pourriez aussi aimer
Le vrai bonheur réside dans la pratique constante de la bonté et de la compassion.
Toute conquête engendre la haine, car le vaincu demeure dans la misère. Celui qui se tient paisible, ayant abandonné toute idée de victoire ou de défaite, se maintient heureux.
C'est par la foi que l'on peut traverser les courants. Et c'est par la sagesse que l'on obtient la pureté.
Telle une fleur riche en couleurs, mais dépourvue de parfum, sont les belles paroles de celui qui n'agit pas en conséquence.
L'esprit instable et dispersé, ignorant la vraie doctrine, aimant la flatterie, ne sera jamais mûr pour la sagesse.
Le don de vérité est un don qui surpasse tous les autres.
Celui qui a écarté la convoitise, la haine et la sottise, ressemble à un miroir frotté.
De même qu'un singe qui prend ses ébats dans la forêt saisit une branche puis l'abandonne aussitôt pour se raccrocher à une autre, ainsi, ce que vous nommez pensée, connaissance, se forme et se dissout sans cesse.
La modération est le chemin du bonheur.
Le bonheur n'est pas chose aisée. Il est très difficile de le trouver en soi, il est impossible de le trouver ailleurs.
S'accrocher à sa colère, c'est comme boire du poison et attendre que l'autre personne meure.
Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.
Puisque la haine ne cessera jamais avec la haine, la haine cessera avec l'amour.
Tous les êtres vivants sont bouddha et ont en eux Sagesse et vertus.
Vous pourriez aussi aimer
Si la haine répond à la haine, comment la haine finira-t-elle?
Deux choses participent de la connaissance : le silence tranquille et l'intériorité.