Un soir, je me suis couché ...

Un soir, je me suis couché scout en culotte courte. Le lendemain au matin, j'étais ce vieillard. Et entre les deux, presque rien. Une poignée d'heures. Des odeurs de poudre, de merde, de tourbe, de brouillard. Alors écartez-vous!
 Sorj Chalandon

Citations liés

Le regard tourné vers ses yeux verts et vifs comme la jalousie, je ne voyais plus que lui. Il s'est penché, nos bouches se sont effleurées et nos bras enlacés. Son contact, son odeur, son goût... j'ai cru que mon cœur allait éclater.
 Gabrielle Zevin
Moi, pour la modestie, je ne crains personne ! Odeur du temps. Chroniques du temps qui passe, aux éditions Héloïse d'Ormesson, (ISBN 978-2-266-17930-0) ; dans un entretien, Jean d'Ormesson attribue ce propos à un cardinal espagnol.
 Jean d'Ormesson
L'amour ! Alors on aime un appareil respiratoire, un tube digestif, des intestins, des organes d'évacuation, un nez qu'on mouche, une bouche qui mange, une odeur corporelle ? Si on pensait à cela, comme on serait moins fou !
 Paul Léautaud

Citations du même auteur

Tu es un élève et moi je suis un maître. Tu es un enfant et moi je suis un adulte. Et quand l'adulte fait un travail de maître,il doit apprendre des choses à l'élève et faire attention à l'enfant.
 Sorj Chalandon
Tu es un élève et moi je suis un maître. Tu es un enfant et moi je suis un adulte. Et quand l'adulte fait un travail de maître,il doit apprendre des choses à l'élève et faire attention à l'enfant.
 Sorj Chalandon
La tragédie, c’est gratuit. C’est sans espoir. Ce sale espoir qui gâche tout. Enfin, il n’y a plus rien à tenter. C’est pour les rois la tragédie.
 Sorj Chalandon
C'est la faute à la misère, pas la faute à la vie, disait Tom
 Sorj Chalandon
Quel pays pour nous défendre? L'Allemagne d'Hitler? Bravo! Quelle grande leçon de politique! Soutenir tout ce que notre ennemi combat? C'est ça? La danse avec le diable pour le reste des temps?
 Sorj Chalandon