Le chef a pour rôle de faire ...

Le chef a pour rôle de faire l'effort de décider et vouloir pour les autres. Dans les civilisations les plus avancées, nous savons combien peu d'hommes sont aptes à ce rôle. [...] Ce ne sont pas en général, les meilleurs ; ce ne sont pas même les plus intelligents ; mais ils savent vouloir et agir là ou les autres hésitent.
 Yves Guyot

Citations liés

L'homme n'est vraiment libre que dans l'amour tel que la civilisation européenne l'a créé : c'est l'état qui rend le plus profondément insupportable tout ce qui est faux.
 Laszlo Krasznahorkai
L'humanité s'installe dans la mono-culture ; elle s'apprête à produire la civilisation en masse, comme la betterave. Son ordinaire ne comportera plus que ce plat.
 Claude Lévi-Strauss
On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas tout d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure.
 Georges Bernanos
Les Etats-Unis sont passés directement de la barbarie à la décadence sans passer par la civilisation.
 Anonyme
Je suis persuadé que nous nous trouvons actuellement au bord de l'anéantissement de notre civilisation.
 Andreï Tarkovski

Citations du même auteur

La meilleure manière de tirer profit du conquis n'est pas pour le vainqueur, de le faire travailler directement, mais de n'intervenir que pour le partage du produit.
 Yves Guyot
Il y a toute fois une distinction essentielle à faire : la civilisation romaine et la civilisation féodale étaient basées sur l'exploitation du vaincu par le vainqueur ; la richesse avait pour origine la conquête et le pillage. La civilisation moderne est basée sur l'appropriation des agents naturels aux besoins de l'homme : l'augmentation du capital ne résulte pas du pillage du plus faible, mais d'une meilleur utilisation des qualités de la nature et des forces sur lesquelles nous pouvons agir
 Yves Guyot
Il y a toute fois une distinction essentielle à faire : la civilisation romaine et la civilisation féodale étaient basées sur l'exploitation du vaincu par le vainqueur ; la richesse avait pour origine la conquête et le pillage. La civilisation moderne est basée sur l'appropriation des agents naturels aux besoins de l'homme : l'augmentation du capital ne résulte pas du pillage du plus faible, mais d'une meilleur utilisation des qualités de la nature et des forces sur lesquelles nous pouvons agir
 Yves Guyot
Moins bien ils utilisent les choses, les êtres, les forces dont ils sont entourés, moins ils sont avancés en évolution ; mieux ils savent les adapter à leur usage, plus haut est le degré de civilisation auquel ils sont arrivés. La manière dont se manifestent les besoins et dont les hommes essayent de les satisfaire dépend de deux facteurs : la race et le milieu.
 Yves Guyot
Résultat du besoin de fixité et de stabilité si puissant chez la plupart des hommes, la propriété familiale aide au défrichement du sol, à la subsistance des groupes plus ou moins nombreux ; mais elle les soumet au despotisme de l'ancien et les immobilise dans la tradition. Elle attache l'homme à une glèbe déterminée et lui interdit de regarder au delà de son horizon. Au lieu de penser, d'agir, de se décider par lui-même, il est habitué à l'obéissance passive envers le chef de famille. Il est enraciné au sol comme un végétal, et sa vie ainsi immobilisée est végétative
 Yves Guyot