Je ne tombe pas amoureux, je ...

Je ne tombe pas amoureux, je m'élève amoureux. Je t'aime comme on s'élève et grandit, comme on se hausse sur la pointe des pieds pour apercevoir la mer de l'autre côté de la barricade. Je t'aime en liberté.
 David Lelait-Helo

Citations liés

Avoir continué à l'aimer sans retour. Avoir su te nourrir du seul sentiment que tu lui portais, avoir respecté sa liberté, te contenter du fait qu'elle existe sans cherché à la revoir, juste pour la protéger.
L'amour n'exige pas d'effort de l'autre, mais lui donne plutôt la liberté d'en faire.
 Pierre Trépanier
L'homme de pouvoir est détruit par le pouvoir, l'homme d'argent par l'argent, l'homme servile par la servilité, l'homme de plaisir par le plaisir. Ainsi le Loup des steppes fut-il détruit par sa liberté.
 Hermann Hesse
Sortir des limites de notre sensibilité et de notre vision mentale, et atteindre à une liberté plus vaste, telle est la signification de l'immortalité.
 Rabindranath Tagore

Citations du même auteur

Ton absence est une corde qui m'étrangle, vole mon souffle et me brûle la chair aussi fort que je me débats. Parfois je me cramponne à elle pour retrouver mon chemin jusqu'à la surface du monde.
 David Lelait-Helo
Oui, je suis seule. Seule dans la foule. Voilà la maladie qui me tue. Je n'en peux plus de mon lit froid, de la maison désertée, je ne veux plus de ce silence plus bruyant que le vacarme, de ces heures creuses, de cet horizon bouché.
 David Lelait-Helo
Oui, je suis seule. Seule dans la foule. Voilà la maladie qui me tue. Je n'en peux plus de mon lit froid, de la maison désertée, je ne veux plus de ce silence plus bruyant que le vacarme, de ces heures creuses, de cet horizon bouché.
 David Lelait-Helo
Ton absence est une corde qui m'étrangle, vole mon souffle et me brûle la chair aussi fort que je me débats. Parfois je me cramponne à elle pour retrouver mon chemin jusqu'à la surface du monde.
 David Lelait-Helo
J'ai tout donné au public, j'ai partagé ma vie, l'ai coupée en mille morceaux, en millions de morceaux, pour que chacun ait sa part,si bien qu'il ne m'en est plus resté pour moi.
 David Lelait-Helo