Citations Napoléon Bonaparte - page 4

Retrouvez des dizaines de citations de Napoléon Bonaparte avec des images à copier et à partager.

On ne gouverne pas une nation éclairée par des demi-mesures ; il faut de la force, de la suite et de l'unité dans tous les actes publics.
Il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. Les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais.
Chaque difficulté porte en elle le germe d'un avantage équivalent ou supérieur.
Vaincre n'est rien, il faut profiter du succès.
Vous pourriez aussi aimer
On ne gouverne pas une nation éclairée par des demi-mesures ; il faut de la force, de la suite et de l'unité dans tous les actes publics.
L'avenir d'un enfant est l'œuvre de sa mère.
Presque jamais l'homme n'agit par acte naturel de son caractère, mais par une passion secrète du moment, réfugiée, cachée dans les derniers replis du cœur.
Si vous aimez étudiez les hommes, apprenez jusqu'où peut aller la patience, et tout ce qu'on peut dévorer !
Sachez écouter, et soyez sûr que le silence produit souvent le même effet que la science.
Moïse a reçu de Dieu, un message pour guider les hébreux sur le droit chemin. Mais conséquemment, ces derniers ont gardé pour eux-seuls les merveilleux enseignements de Moïse. Ils ont détourné ce message pour le confiner à " une race d'élus de Dieu ", au lieu d'en faire profiter le monde.
Le vrai caractère perce presque toujours dans les grandes circonstances.
Si la perfection n'était pas chimérique, elle n'aurait pas tant de succès.
Avec de l'audace, on peut tout entreprendre, on ne peut pas tout faire.
La vraie sagesse des nations est l'expérience.
Le vrai courage, c'est celui de trois heures du matin.
Le courage est comme l'amour : il veut de l'espérance pour nourriture.
Le général qui voit avec les yeux des autres n'est pas capable de commander une armée.
Si vous escomptez avoir du succès dans le monde, promettez tout, ne donnez rien.
Vous pourriez aussi aimer
Il est dans le caractère français d'exagérer, de se plaindre et de tout défigurer dès qu'on est mécontent.
Plus on est grand et moins on doit avoir de volonté ; l’on dépend des événements et des circonstances.