Je suis sans pitié ! je suis ...

Je suis sans pitié ! je suis sans pitié ! Plus les vers se tordent, plus grande est mon envie de les écraser les entailler ! C'est comme une rage de dents morale, et je broie avec d'autant plus d'énergie que la douleur est plus vive.
 Emily Brontë

Citations liés

Ne gaspille pas ton énergie dans des choses qui n'en valent pas la peine. Prends ton temps pour entreprendre ce qui te semble important
 Bernard Werber
Mais les jeunes d'aujourd'hui, se disait-il, ne sont qu'un ramassis de couards dépourvus de l'allant, de la vigueur, de l'énergie qui animaient la jeunesse de mon temps.
 Neil Gaiman
Je suis toujours fascinée par l'abnégation avec laquelle nous autres humains sommes capables de consacrer une grande énergie à la quête du rien et au brassage de pensées inutiles et absurdes.
 Muriel Barbery
Il faut, un jour d'énergie, prendre le livre que l'on tient pour ennuyeux, lui ordonner d'être, essayer de reconstituer l'intérêt qu'y a pris l'auteur.
L'énergie ne peut pas être créée ni détruite, elle peut seulement être convertie.
 Thomas Edison

Citations du même auteur

J'ai fait dans ma vie des rêves dont le souvenir ne m'a plus jamais quittée et qui ont changé mes idées : ils se sont infiltrés en moi, comme le vin dans l'eau, et ont altéré la couleur de mon esprit.
 Emily Brontë
J'aime le sol qu'il foule, l'air qu'il respire, et tout ce qu'il touche, et tout ce qu'il dit. J'aime tous ses regards, et tous ses gestes, je l'aime entièrement et complètement. Voilà !
 Emily Brontë
À propos de Joseph : "le plus odieux et le plus infatué pharisien qui ait jamais torturé une Bible afin d'en recueillir les promesses pour lui-même et d'en jeter les malédictions sur ses voisins."
 Emily Brontë
J'ai fait dans ma vie des rêves dont le souvenir ne m'a plus jamais quittée et qui ont changé mes idées : ils se sont infiltrés en moi, comme le vin dans l'eau, et ont altéré la couleur de mon esprit.
 Emily Brontë
Si vide d'espoir est le monde du dehors que deux fois plus précieux m'est le monde du dedans.
 Emily Brontë