La quasi-totalité de nos ...

La quasi-totalité de nos conflits sociaux tourne autour de cette incapacité à dialoguer de bonne foi et de bonne intelligence. Le gouvernement lui-même propose souvent le débat lorsque sa décision est déjà arrêtée.
 Philippe Alexandre

Citations liés

Parfois, on doit prendre des décisions difficiles quand on est adulte, des décisions dont les jeunes ne sont pas en mesure de saisir le sens. Mais on le fait pour eux.
 Dennis Lehane
Prendre une décision n’est pas toujours facile, mais c’est important de faire le choix qui vous mènera à l’endroit où vous souhaitez aller.
 Oprah Winfrey
La décision est le plus grand acte de courage.
 Thomas Carlyle
Il est des journées faites de petites conversations qui finissent par vous pousser à prendre certaines décisions.

Citations du même auteur

Dans tous les cas, il s'agit de football. N'en déplaise à ses " fans ", ce sport populaire détient la triste exclusivité d'effroyables et souvent sanglantes barbaries, dans les stades ou dans les alentours. Aucun autre sport, si populaire soit-il comme le rugby, ne voit l'enthousiasme dégénerer en sauvagerie. C'est que le football, avec la folie de l'argent, qui l'alimente et l'exploitation qu'en font les politiques, est un terrain tout trouvé pour que s'y déploient librement les plus honteux excès.
 Philippe Alexandre
Enfin, il ne faut pas oublier que, comme les civilisations, comme les Constitutions, et comme vous et moi, les partis politiques sont mortels.
 Philippe Alexandre
Le prestige ne peut aller sans mystère, car on révère peu ce que l'on connaît trop bien... Il faut donc que dans les projets, la manière, les mouvements de l'esprit, un élément demeure que les autres ne puissent saisir et qui les intrigue, les émeuve, les tienne en haleine.
 Philippe Alexandre
Dans tous les cas, il s'agit de football. N'en déplaise à ses " fans ", ce sport populaire détient la triste exclusivité d'effroyables et souvent sanglantes barbaries, dans les stades ou dans les alentours. Aucun autre sport, si populaire soit-il comme le rugby, ne voit l'enthousiasme dégénerer en sauvagerie. C'est que le football, avec la folie de l'argent, qui l'alimente et l'exploitation qu'en font les politiques, est un terrain tout trouvé pour que s'y déploient librement les plus honteux excès.
 Philippe Alexandre
Dans tous les cas, il s'agit de football. N'en déplaise à ses " fans ", ce sport populaire détient la triste exclusivité d'effroyables et souvent sanglantes barbaries, dans les stades ou dans les alentours. Aucun autre sport, si populaire soit-il comme le rugby, ne voit l'enthousiasme dégénerer en sauvagerie. C'est que le football, avec la folie de l'argent, qui l'alimente et l'exploitation qu'en font les politiques, est un terrain tout trouvé pour que s'y déploient librement les plus honteux excès.
 Philippe Alexandre