L'homme de pouvoir est ...

L'homme de pouvoir est détruit par le pouvoir, l'homme d'argent par l'argent, l'homme servile par la servilité, l'homme de plaisir par le plaisir. Ainsi le Loup des steppes fut-il détruit par sa liberté.
 Hermann Hesse

Citations liés

L'argent ne fait pas le bonheur, mais il donne la liberté de choisir le type de vie que vous voulez vivre.
 Warren Buffett
La différence entre l'amour et l'argent, c'est que si on partage son argent, il diminue, tandis que si on partage son amour, il augmente. L'idéal étant d'arriver à partager son amour avec quelqu'un qui a du pognon.
 Philippe Geluck
Prêter à un ami, c'est perdre et l'argent et l'ami.
 Anonyme
Je ne suis pas riche en argent ou en biens matériels, je ne suis pas jolie, pas intelligente, pas fine, mais je suis heureuse et je le resterai ! J'ai une nature heureuse, j'aime les gens, je ne suis pas méfiante et je veux les voir tous heureux avec moi.
 Anne Frank
L'argent ne fait pas le bonheur, mais il aide à le trouver.
 H. Jackson Brown, Jr.

Citations du même auteur

L'homme de pouvoir est détruit par le pouvoir, l'homme d'argent par l'argent, l'homme servile par la servilité, l'homme de plaisir par le plaisir. Ainsi le Loup des steppes fut-il détruit par sa liberté.
 Hermann Hesse
Le Savoir peut se communiquer, mais pas la Sagesse. On peut la trouver, on peut en vivre, on peut s'en faire un sentier, on peut, grâce à elle, opérer des miracles, mais quand à al dire et à l'enseigner, non cela ne se peut pas.
 Hermann Hesse
Le regard est la plus puissante des armes. Ce que vous voyez chez les autres peut être une source de grande force, ou de grande faiblesse.
 Hermann Hesse
L'époque et le monde, l'argent et le pouvoir, appartiennent aux êtres médiocres et fades. Quant aux autres, aux êtres véritables, ils ne possèdent rien, si ce n'est la liberté de mourir. Il en fut ainsi de tout temps et il en sera ainsi pour toujours.
 Hermann Hesse
Les loups des steppes comptent parmi ces êtres inquiets qui éprouvent en permanence des souffrances terribles et ne possèdent pas l'énergie nécessaire pour accéder à la dimension tragique, pour pénétrer la sphère étoilée.
 Hermann Hesse