Accepter le destin d'un cœur ...

Accepter le destin d'un cœur ferme n'est pas une vertu, c'est être un homme selon Homère, tout simplement.
 Dominique Venner

Citations liés

On s'arrête à une pompe alors que l'on a même pas besoin d'essence, on rencontre quelqu'un et la vie déraille. Non, le destin n'est pas cruel. Il est bête à pleurer.
 Douglas Kennedy
A tout être humain ont été concédées deux qualités : le pouvoir et le don. Le pouvoir conduit l'homme à la rencontre de son destin ; le don l'oblige à partager avec les autres ce qu'il y a de meilleur en lui.
On ne prend pas rendez-vous avec le destin. Le destin empoigne qui il veut, quand il veut. Dans le sens de vos désirs, il vous apporte la plénitude. Mais le plus souvent, il déséquilibre et heurte. Alors, on subit.
 Mariama Bâ

Citations du même auteur

L'histoire est créatrice de sens. À l'éphémère de la condition humaine, elle oppose le sentiment d'éternité des générations et des traditions. En sauvant de l'oubli le souvenir des pères, elle engage l'avenir. Elle accomplit un désir de postérité inhérent aux hommes, le désir de survivre à sa propre mort. Ce désir a pour objet la mémoire des générations futures. C'est en espérant y laisser une trace que l'on s'efforce de forger l'avenir. Avec la perpétuation d'une lignée, cela fut l'un des moyens conçus par nos ancêtres pour échapper au sentiment de leur propre finitude.
 Dominique Venner
L'histoire est créatrice de sens. À l'éphémère de la condition humaine, elle oppose le sentiment d'éternité des générations et des traditions. En sauvant de l'oubli le souvenir des pères, elle engage l'avenir. Elle accomplit un désir de postérité inhérent aux hommes, le désir de survivre à sa propre mort. Ce désir a pour objet la mémoire des générations futures. C'est en espérant y laisser une trace que l'on s'efforce de forger l'avenir. Avec la perpétuation d'une lignée, cela fut l'un des moyens conçus par nos ancêtres pour échapper au sentiment de leur propre finitude.
 Dominique Venner
L'histoire est créatrice de sens. À l'éphémère de la condition humaine, elle oppose le sentiment d'éternité des générations et des traditions. En sauvant de l'oubli le souvenir des pères, elle engage l'avenir. Elle accomplit un désir de postérité inhérent aux hommes, le désir de survivre à sa propre mort. Ce désir a pour objet la mémoire des générations futures. C'est en espérant y laisser une trace que l'on s'efforce de forger l'avenir. Avec la perpétuation d'une lignée, cela fut l'un des moyens conçus par nos ancêtres pour échapper au sentiment de leur propre finitude.
 Dominique Venner
Vivre selon notre tradition, c'est se conformer à l'idéal qu'elle incarne, cultiver l'excellence par rapport à sa nature, retrouver ses racines, transmettre l'héritage, être solidaire des siens.
 Dominique Venner
Étrangers à la modération, ils conçoivent la vie politique sous les formes les plus radicales. Découverts dans les tranchées, l'esprit de communauté et la religion de la patrie doivent être transposés dans la paix. Le système libéral, son fractionnement des opinions, des intérêts et des classes, tout cela n'est pour eux que le ferment destructeur de la nation. Leur révolution fera une nation homogène. Elle édifiera de nouvelles hiérarchies étrangères à l'argent, fondées sur le mérite et la compétence. Ce qui a été réussi dans les troupes d'assaut et les tranchées, pourquoi ne pas l'appliquer à l'ensemble de la société?
 Dominique Venner