J'avais trahi parce que ...

J'avais trahi parce que j'avais peur d'être trahi à mon tour. Cette peur du lien, cette peur de sentiments trop intenses pour pouvoir être contrôlés, m'avait toujours poussé à réagir d'une seule façon : l'esquive, la fuite.
 Henning Mankell

Citations liés

Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle ; ce qui n'exclut pas le jeu de la séduction, et même, dans certains cas, le désir et l'amour.
Il en voulait à la vie de cette maladie sur laquelle il n'avait aucun pouvoir et qui lui gâchait le meilleur de son existence.
 Mano Solo
Je pense à toi tout le temps. Je pense à toi le matin, en marchant dans le froid. Je fais exprès de marcher lentement pour pouvoir penser à toi plus longtemps.
 Frédéric Beigbeder
Le pouvoir rend fou et le pouvoir absolu rend absolument fou.
 Hubert Beuve-Méry

Citations du même auteur

La vérité est parfois très difficile à manier. Le mensonge est plus simple.
 Henning Mankell
On oublie ce dont on veut se souvenir et on se souvient de ce qu'on préfèrerait oublier...
 Henning Mankell
J'ai grandi en terrain inhabité, entre larmes et soldats de plomb. Et avec un père qui s'obstinait à répéter que le point commun entre un serveur et un chanteur d'opéra, c'est qu'il leur faut de bonnes chaussures pour bien travailler.
 Henning Mankell
Il existe des trahisons qui ne peuvent se pardonner, ni même s'expliquer de quelque manière que ce soit.
 Henning Mankell
La colère et le silence n'étaient que les deux faces d'un même comportement.
 Henning Mankell