Les trésors d'un cœur pur ...

Les trésors d'un cœur pur ne souffrent pas le partage.
 Robert Desnos

Citations liés

Partager ce que nous avons avec les autres, c’est ouvrir notre coeur à la bonté et au bonheur.
C'est un bijou de famille... un souvenir de mes grands-parents et de mes parents... cette montre qui a partagé leur vie est la preuve que deux générations de ma famille ont connu le véritable amour.
 Tsukasa Hojo
Malheur à l'homme qui oubliant son devoir de merveilles, a, par vœu de puissance ou par avidité, trahi la main tendue et le rite de partage. Mais honneur à ceux qui vont et viennent et partagent avec l'autre la douceur de la halte.
 Lyonel Trouillot
Mon père m'avait prévenu : la tristesse se cramponne à la tristesse et les dépressifs se promènent en bande avec un air de chien battu. Il n' y a pas pire raison pour se lier d'amitié qu'un désastre partagé.
 Chris Adrian

Citations du même auteur

— Semelle ? Semaine ? le temps et l'espace. Tout rapport entre eux est celui de la haine et des ailes. — L'oseille est en effet un mets de choix, un mets de roi. — Mois, déchet. — Mot à mot, tome à tome, motte à motte, ainsi va la vie.
 Robert Desnos
Dans la nuit il y a naturellement les sept merveilles du monde et la grandeur et le tragique et le charme. Les forêts s'y heurtent confusément avec des créatures de légende et cachées dans les fourrés. Il y a toi.
 Robert Desnos
Il est de ces coïncidences qui, sans émouvoir les paysages, ont cependant plus d'importance que les digues et les phares, que la paix des frontières et le calme de la nature dans les solitudes désertiques à l'heure où passent le explorateurs.
 Robert Desnos
Qu'elle vienne celle que j'aimerai, au lieu de vous raconter des histoires merveilleuses (j'allais dire à dormir debout). Ô satisfaction nocturne, angoisse de l'aube, émoi des confidences, tendresse du désir, ivresse de la lutte, merveilleux flottement des matinées d'après l'amour.
 Robert Desnos
Ecoutez, c'est, ce n'est pas le cri enfantin d'un viol nocturne ni les pleurs d'un félin, c'est le chant sinistre de l'eau dans les conduites et mon robinet qui pleure lentement sur la salle funéraire qui me sert d'évier.
 Robert Desnos