Le café "design" est une ...

Le café design est une invention des Parisiens pour parquer les provinciaux et déjeuner tranquilles au Café de Flore.
 Frédéric Beigbeder

Citations liés

Beaucoup de gens accordent au café le pouvoir de donner de l'esprit; mais tout le monde a pu vérifier que les ennuyeux ennuient bien davantage après en avoir pris.
J'ai beaucoup aimé ce livre. L'atmosphère y est lourde et l'intrigue subtile. Les personnages, les lieux m'ont donnés envie de lire sans m'arrêter, de sentir ce vent sur mes joues et de m'arrêter boire un café. Bref un réél coup de cœur.
 Claudie Gallay
C'est ça la vie — pense [Martín Marco]. Avec ce que les uns dépensent pour faire leurs besoins bien à leur aise, les autres on aurait de quoi manger pour un an. C'est bien ça ! Les guerres, on devrait les faire pour qu'il y ait moins de gens qui fassent leurs besoins bien à leur aise et que le reste puisse manger un peu mieux. L'ennui, c'est que les intellectuels, allez donc savoir pourquoi, on continue à mal manger et à faire nos trucs dans les cafés. Ah, bon Dieu !
 Camilo José Cela
Je ne suis rien. Rien qu'une silhouette claire, ce soir-là, à la terrasse d'un café. J'attendais que la pluie s'arrêtât, une averse qui avait commencé de tomber au moment où Hutte me quittait.
 Patrick Modiano

Citations du même auteur

S'il fallait définir la joie de vivre, le bonheur d'exister, ce serait cet éclat de rire, une apothéose, ma récompense bénie, un beaume descendu du ciel.
 Frédéric Beigbeder
On reconnaît un homme amoureux à ce qu'il est fidèle sans le faire exprès, ni en tirer gloire. L'amour est ce truc qui rend la fidélité naturelle.
 Frédéric Beigbeder
Je pense à toi tout le temps. Je pense à toi le matin, en marchant dans le froid. Je fais exprès de marcher lentement pour pouvoir penser à toi plus longtemps.
 Frédéric Beigbeder
La déception est un acte d'amour : elle rend fidèle.
 Frédéric Beigbeder
En Afrique, un Blanc qui adresse la parole à un Noir n'a plus la condescendance raciste des colonisateurs d'antan; désormais c'est bien plus violent. Désormais, il a le regard apitoyé du prêtre qui administre l'extrême-onction à un condamné à mort.
 Frédéric Beigbeder