Il faut avoir une marque de ...

Il faut avoir une marque de sang échauffé, le cerveau modelé d'une autre manière que le commun des hommes, pour oser, dans cette universelle ruée vers la servitude la plus rampante, élever la tête au dessus des dos courbés et accuser l'idole en face.
 Jean Teulé

Citations liés

La tristesse, c'est un peu comme un rhume de cerveau - avec de la patience, ça passe. La dépression, c'est comme le cancer.
 Barbara Kingsolver
Sidération. Etat de sidération. Quand la douleur est telle que le cerveau renonce, pour un temps, à faire son boulot de transmetteur. Cette hébétude entre le drame et les hurlements.
 Anna Gavalda
Il semble qu'il existe dans le cerveau une zone tout à fait spécifique qu'on pourrait appeler la mémoire poétique et qui enregistre ce qui nous a charmés, ce qui nous a émus, ce qui donne à notre vie sa beauté.
Chaque souvenir, aussi lointain soit-il, a lieu "maintenant", au moment où il apparaît dans l'esprit. Plus on se souvient d'une chose, plus le cerveau a la possibilité d'affiner l'expérience originale, car un souvenir ne se visionne pas, il se recrée.
 David Mazzucchelli
Savoir écouter, c'est posséder, outre le sien, le cerveau des autres.
 Léonard de Vinci

Citations du même auteur

Annibal de Coconas est pendu par les pieds au deuxième chêne du champ (...) Sa Majesté résume : "Je n'aime que les farces dont je suis l'auteur et espère que cette histoire de 1er avril ne se répandra pas ni ne deviendra une habitude."
 Jean Teulé
Si votre épouse le permet puisque je suis cuisinière, je vous préparerai une soupe aux herbes. C'est ma spécialité, mon triomphe. Impossible de trouver un vivant qui en dise du mal.
 Jean Teulé
Les ans ont neigé sur mes tempes mais finalement ayant vécu sans beaucoup de joie,je mourrai sans trop de regret.
 Jean Teulé
L'affaire des poisons tourne au cauchemar politique. Tout le monde à la cour administre à chacun dans le potage, le vin ou le parfum, de la poudre à faire éternuer une dernière fois.
 Jean Teulé
Sa tête est devenue un globe de sang où, dans l'œil gauche, rit la mort songeuse. Des avalanches au visage, des cratères mieux que fous, pis que hasardeux. Mutilation des traits, énucléation...
 Jean Teulé